L’établi, un indispensable du bricolage

établi

Tout adepte de bricolage, qu’il soit professionnel ou amateur, sait à quel point il est nécessaire d’être bien équipé. Parmi les accessoires indispensables du bricoleur, l’établi occupe une place de premier rang. Aussi appelé table ou meuble de travail, il vous permet de disposer d’un espace sur lequel ranger votre outillage. Grâce à lui, vos marteaux, tournevis et perceuses seront sous la main. Vous ne perdrez ainsi pas de temps à les chercher. Sa conception robuste en fait également un support apte à supporter de lourdes charges. Tous ces avantages vous permettront de travailler avec efficacité et confort.

Etabli : quels sont les différents modèles ?

Un etabli est un meuble de travail qui se décline en différentes versions. En fonction de vos besoins, vous pouvez opter pour :

  • Un établi fixe dit « de menuisier » : il est fabriqué en bois massif et s’avère d’une robustesse à toute épreuve (il peut supporter des charges allant jusqu’à 300 kg). Il est apprécié pour offrir un espace de travail large et stable. Son inconvénient réside dans sa lourdeur.
  • Le modèle dit « de mécanicien » : il s’agit aussi d’un meuble de travail fixe mais dont la conception est en métal. Il est doté d’un plan de travail résistant conçu en acier et traité contre la corrosion. Ses pieds sont souvent ajustables afin de s’adapter à tous les types de sols ainsi qu’à la physionomie de l’utilisateur. On note généralement la présence de compartiments au-dessus et au-dessous pour ranger les outils.
  • Un meuble de travail roulant : il est pourvu de roulettes qui lui permettent de se déplacer. S’il peut s’avérer pratique, il est cependant moins stable qu’une table fixe.
  • Le modèle pliant : il s’agit de l’équipement idéal si vous manquez de place dans votre atelier. Vous pourrez le plier et le déplier au gré de vos besoins. Il est en outre facilement transportable.
  • L’établi aménageable : mobilier multifonction, il est particulièrement indiqué pour les bricoleurs amateurs. Sa conception garantit une parfaite optimisation de l’espace. Fixe ou pliant, il peut intégrer facilement différents équipements, telle une table de sciage par exemple.

Quels équipements comporte une table de travail ?

Conçu pour le rangement des outils et pour bricoler avec efficacité, un établi est pourvu de plusieurs équipements indispensables, dont :

  • Une presse à bois : comme l’indique son nom, elle est dévolue au travail des pièces de bois. Ces dernières sont calées et maintenues avec fermeté afin d’éviter tout accident.
  • Un étau : il remplit une fonction similaire à celle de la presse à bois mais sur des pièces en métal. Il joue un rôle crucial dans les travaux de mécanique.
  • Un valet : il se présente comme un accessoire de serrage qui est adjoint au plateau. Il s’actionne au moyen d’un coup de marteau ou, pour davantage de praticité, via des poignées de serrage.
  • Une table de sciage : elle équipe généralement les meubles de travail aménageables et multifonction. Pour une utilisation optimisée, elle doit intégrer des guides ainsi que des butées.
  • Des rangements pour l’outillage : selon les modèles, il peut s’agir de tiroirs, d’un plateau inférieur, de casiers, voire de goulottes. Ils permettent de stocker et de classer facilement les outils.

Quels critères retenir pour bien choisir son établi ?

Que vous recherchiez un établi aménageable ou tout autre modèle, différents éléments doivent guider votre choix. Soyez particulièrement attentif à :

  • La dimension : elle doit concorder avec la superficie de la pièce où sera installée votre table de travail. Afin de bricoler confortablement, prévoyez un espace pour circuler autour. Assurez-vous aussi que le plan de travail soit suffisamment long pour réaliser tous types de travaux.
  • La charge à supporter : pour votre sécurité, assurez-vous que votre établi fixe ou aménageable ne s’écroule pas sous le poids des outils et autres éléments posés dessus. Les modèles pliants ou roulants sont un peu moins résistants que les meubles fixes.
  • Le plateau : il doit être suffisamment épais pour supporter des charges diverses et des chocs de haute intensité. Pour les professionnels, l’épaisseur requise est de 70 mm. Pour le matériau, préférez le bois massif ou le métal pour leur robustesse.
  • L’ergonomie : afin d’éviter toute sensation d’inconfort et prévenir les maux de dos, veillez à ce que le plan de travail soit suffisamment haut pour que vous n’ayez pas à travailler penché. Pour plus de facilité, achetez un modèle pourvu de pieds réglables.
  • Le rangement et le transport : optez de préférence pour un meuble de travail peu lourd mais néanmoins robuste. Un modèle pliant peut être stocké plus aisément.
  • Le budget : le prix varie en fonction des modèles. Comptez entre 50 et 200 euros pour un modèle pliant, contre 300 à 800 euros pour une table de travail fixe.

Etabli : comment l’utiliser intelligemment ?

Afin d’exploiter pour le mieux les potentialités de votre établi aménageable, il est bon de respecter quelques règles élémentaires d’utilisation. Pour vos activités de bricolage, veillez à toujours porter des gants et des lunettes. Soyez également vigilant lorsque vous manipulez vos outils. Si un meuble de travail se présente comme un équipement robuste conçu pour endurer un travail de haute intensité et des chocs, un entretien régulier permet de prolonger sa durée de vie. Après chaque utilisation, pensez à nettoyer les poussières et saletés qui se sont accumulées. Si vous employez fréquemment des corps gras, il est conseillé d’appliquer une protection contre les huiles, graisses, etc. Pour bricoler dans des conditions optimales, des meubles supplémentaires pourront prendre place dans votre atelier. Au côté de votre établi fixe ou aménageable, vous pourrez, par exemple, ajouter une servante mobile pour garder vos outils en permanence à portée de main.

Comment faire pour déboucher une canalisation d’égout ?
Les avantages d’une sous-couche parquet