Comment choisir une scie à onglet ?

La scie à onglet – aussi souvent appelée scie radiale – est utilisée pour effectuer des coupes en biseau et en angle. Si vous souhaitez installer parfaitement des plinthes ou des cadres, vous avez besoin de cet outil. Une scie à onglets convient à la coupe du bois, mais peut être adaptée à une grande variété d’autres matériaux.

Les différents modèles de scie à onglets

La scie à onglet manuelle n’a pas de moteur électrique. Cependant, il permet une coupe nette et précise des coins à l’aide d’une boîte à onglets. Ce type d’outillage pro est plus que suffisant pour les petits travaux de bricolage comme la fabrication d’un cadre.

La scie à onglets électrique quant à elle se compose d’une table et d’un moteur qui entraîne une lame. Ses performances peuvent être variables et la plus efficace de ces scies vous permettra d’effectuer facilement des travaux de coupe importants.

La scie à onglets radiale possède également une glissière avec laquelle le moteur et la lame de scie peuvent avancer sur la table. Guidée de cette manière, la lame de scie permet de couper des angles précis ou de faire des rainures.

Pour plus de précision, vous pouvez choisir une scie à onglet chez Guedo Outillage qui vous propose de nombreuses scies à onglet pour répondre à vos besoins. Idéal pour découper du lambris, des tasseaux ou des plinthes en bois, cet équipement est très utile pour vos travaux.

Selon le type de coupes

La position fixe de cet outil est particulièrement adaptée aux coupes répétées. Dans toutes les scies, le moteur est à droite et le pivot est uniquement à gauche. Makita et Peugeot sont les seules voitures qui peuvent tourner des deux côtés. Les pièces à couper étant placées sur la table de la scie, le fabricant fournit des rallonges de chaque côté de la machine (selon le modèle), ce qui évite plus ou moins les saillies qui peuvent affecter la précision de coupe. Pour les pièces très longues, utilisez des blocs à rouleaux ou des ponts à chevalets.

Les critères principaux à considérer

La puissance du moteur peut être variable. Elle se situe entre 1400 watts et 2500 watts. Un moteur plus puissant permet plus de précision et un traitement plus facile des pièces difficiles.

La vitesse de rotation varie également en fonction des outils électroportatifs, mais se situe entre 3000 et 5000 tr/min. Attention, un moteur plus puissant ne signifie pas forcément que la vitesse de rotation de la lame est plus élevée. Mais c’est la puissance combinée du moteur et la vitesse de la lame qui déterminera la capacité de la scie à couper tel ou tel matériau.

La lame doit être choisie précisément en fonction du type de matériau à travailler. Le nombre de dents est également différent et peut aller de 40 à 60 dents par lame. La finition de la coupe peut dépendre du type de lame choisi et des nombres de dents.

3 choses à savoir avant d’utiliser un perforateur
Dans quels cas utiliser un cloueur pneumatique ?